Comme pour l'affaire Lesieur 4 ans plus tôt, le black-out médiatique est total ! Seuls les sites web du télégramme, de Nice-Matin et du Parisien en ont parlé.

 

De quoi s'agit il ? Le 30 novembre 2012, des policiers de la ville de nice ont étés condamnés pour viol en réunion à de la prison...avec sursis !

Dans la foulée, une page facebook a été créée pour contrer ce blocage médiatique organisé et faire connaître ce scandale: Printemps Français

De même un groupe et un évènement du même nom ont étés créés sur Facebook.

 

Pour couronner le tout un journaliste de FRANCE télévision, Michel Naudy ,  a été retrouvé mort 2 jours plus tard: aurait-il eu l'idée de parler de cette affaire, ce qui aurait provoqué chez lui une irrésistible envie de suicide ?

Jean-Pierre Petitguillaume cofondateur avec Naudy du cercle Lakanal refuse de croire en la thèse du suicide...

 

Pour votre information, le site scandalesiecle.canalblog.com et ses sites miroirs ont contribués a contrer le black-out médiatique depuis plus de 4 ans, en informant en moyenne  393 nouveaux visiteurs par mois depuis le début soit près de 24 000 visiteurs uniques en 4 ans ! Et le temps passant n'arrange pas les choses car l'année 2012 vit une moyenne de 462 nouveaux visiteurs par mois, et l'année n'est pas terminée ! La guerre contre les community managers*  est loin d'être gagnée pour autant, mais le web résiste: comme c'était prévu !

CQFD.

 

Il en sera de même pour ce qu'il convient d'appeler dorènavant le scandale de Nice !

 

*(community manager= ces 80 000 besogneux qui pour arrondir leur fins de mois ou financer leurs études touchent entre 300 et 3000 € par mois pour  dénigrer sur le web et dans les forums les détracteurs des "institutions"...)